Une grande liberté s’offre aux entreprises pour présenter selon dans leur tableau de flux de trésorerie (selon IAS 7) les dividendes reçus des sociétés mises en équivalence, et en particulier des joint ventures qu’il ne sera plus possible d’intégrer proportionnellement suite à l’entrée en vigueur

READ MORE

Toujours dans la continuité de nos réflexions sur le groupe en tant "qu'entité économique"  (nos billets précédents), une conséquence pour le moins "contre-intuitive" : les acquisitions de titres de filiales déjà consolidées sont des opérations de financement, et non pas d'investissement. L’AMF, dans sa recommandation récente

READ MORE
massa justo nunc dapibus amet, sem, ipsum libero sit