Révision de IAS1 – L’ IASB a tenté de supprimer l’option de présentation du résultat global en 2 états distincts. Proposition refusée

Dans son Exposure draft, la révision de la norme IAS1 proposait de supprimer l’option de présentation en deux états distincts du résultat global (option offerte dans IAS1).

Les réponses obtenues ont été très claires : il faut maintenir la possibilité d’un état séparé du compte de résultat classique, pour présenter les éléments inscrits en capitaux propres (OCI) au sein du résultat global.

Pas très étonnant. Nous avions fait une étude sur les rapports annuels du CAC 40 en 2009. Seules 4 sociétés dans le CAC 40 avaient préféré publier en 2009 un état unique, comprenant les éléments de résultat classique et à la suite, les éléments directement comptabilisés en capitaux propres (OCI).

En tant que praticien, on voit bien que les sociétés hésitent à « mélanger les genres » : les éléments du résultat « classique » sont beaucoup plus le reflet de la performance de l’entreprise (et de ses dirigeants) que les éléments directement enregistrés en capitaux propres (différences actuarielles sur retraite, écarts de conversion issus de la consolidation, réévaluations CFH issues de l’application de IAS39…) qui relèvent de la pure technique comptable et résultent souvent de facteurs exogènes à l’entreprise.

Fondateur du cabinet ATLIANCE , expert technique et formateur en consolidation et normes IFRS, créateur du blog Expert-consolidation François a accompagné des groupes de toutes tailles pour faciliter la mise en place de leur outil de consolidation et de reporting pendant plus de 20 ans au sein de ATLIANCE, puis TUILLET et GRANT THORNTON : diagnostic des besoins, rédaction de cahier des charges et assistance à maîtrise d’ouvrage. Il veille à l’actualité des normes comptables et internationales.

Sorry, the comment form is closed at this time.

ante. dolor. odio lectus quis libero eleifend dolor