Pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2017, les entreprises publiant des comptes IFRS ont l’obligation de publier un tableau de variation des dettes financières plus explicite, distinguant flux cash et flux non cash. Pour mémoire, l’objectif poursuivi par l’amendement d’IAS 7 en janvier

LIRE LA SUITE

Investisseurs, régulateurs et membres de la société civile ont désormais un degré d’exigence quasiment aussi élevé pour les informations « extra financières » obligatoirement publiées par les entreprises, que pour les données financières. Notamment, les entreprises faisant appel public à l’épargne ont une obligation d’information

LIRE LA SUITE
venenatis accumsan lectus dolor elit. diam Curabitur