A la question « doit-on comptabiliser des impôts différés sur les frais d’acquisition de titres consolidés ? » en France, je vois en pratique des réponses et des traitements les plus variés dans les groupes (sans parler des réponses techniques des cabinets d'experts)

READ MORE

Avant de traiter dans un prochain billet des impôts différés liés au frais d’acquisition de titres qui peuvent devenir un « casse-tête », je souhaitais revenir sur le traitement comparé des coûts d’acquisition de titres consolidés, en normes IFRS et en principes français. Faut-il rappeler que les montants

READ MORE

Les annexes d'impôt dans le rapport annuel ne sont sans doute pas les plus lues et les plus compréhensibles, mais elles font certainement partie des notes les plus fastidieuses à préparer. Pour mémoire, je rappelle ci-dessous les obligations de publication en matière d'impôt courant et différé, en principes français comme

READ MORE

Passée relativement inaperçue, la révision de la norme IAS1 "Présentation des états financiers"  a été publiée le 16 juin 2011, pour s'appliquer aux exercices ouverts à compter du 1er juillet 2012. Il ne s’agit pas d’une grande avancée comptable. Dans un cadre de convergence avec les

READ MORE

Les habitudes ont la vie dure ! En cas de variation significative de périmètre de consolidation, tout bon professionnel se rappelle en général que des informations pro forma doivent être publiées en annexe. Mais certains continuent à penser que le pro forma concerne les comptes N-1.

READ MORE

Dans mon précédent billet, IFRS 3 et acquisition de titres par étapes : encore un effet très avantageux du concept de « groupe en tant qu’entité économique » j’ai rappelé que lorsque les titres d’une participation sont acquis par étapes, l’approche de « l’entité économique » conduit à analyser

READ MORE

La réévaluation en juste valeur des titres détenus préalablement à la prise de contrôle passe en résultat selon IFRS 3 Regroupement d’entreprise (révisée en 2008 pour se caler sur le concept de « groupe en tant qu’entité économique »). Alors qu’en normes françaises, cette réévaluation éventuelle est interdite

READ MORE
odio pulvinar venenatis, mattis sed efficitur. ipsum at et, quis, Aenean