Guide de la Consolidation : élimination des provisions et dépréciations intragroupes

Je publie dans notre Guide de la Consolidation : « 40. Elimination des provisions et dépréciations intragroupes ».

La page traite des éliminations de provisions suivantes :

  • dépréciations des titres de participation consolidés, et le cas échéant des créances rattachées, constituées par l’entreprise détentrice des titres,
  • provisions pour risques et charges complémentaires, lorsque les pertes à couvrir par l’entreprise détentrice des titres excèdent les valeurs des titres et créances rattachées à l’actif du bilan,
  • de manière générale, toutes les dépréciations ou provisions pour risques et charges constituées en raison de risques intragroupes entre sociétés intégrées globalement, proportionnellement ou mises en équivalence (dépréciations de prêts, de créances commerciales, provisions pour litige commercial etc.).

Techniquement, je ne vois pas de difficulté particulière sur ce thème. Les écritures d’élimination suivent des schémas assez standard et les automatismes des logiciels de consolidation fonctionnent en général très correctement.

La difficulté vient plus souvent de l’analyse à produire pour expliquer aux dirigeants le passage des comptes sociaux aux comptes consolidés, notamment au niveau des dépréciations de titres de participations consolidées. Le rythme de prise en compte des pertes est souvent différent dans les comptes individuels de la mère et dans les comptes consolidés. De même en cas de cession de titres entièrement dépréciés, les reprises de provisions éliminées en consolidation perturbent le raisonnement qui prévaut dans les comptes sociaux.

Bonne lecture !

> Pour en savoir plus consultez nos experts

LEAVE A COMMENT

Merci de valider en complétant cette opération de calcul mental * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.