IAS 1 – Les gains et pertes comptabilisés directement en capitaux propres (OCI) dans le résultat global sont-ils significatifs ?

Nous avons mené une étude sur l’OCI (pertes et gains directement comptabilisés en capitaux propres) et le résultat global publié dans les documents de référence 2009 des sociétés du CAC 40.

Nous avons cumulé pour l’ensemble de ces sociétés :

  • leur résultat net d’une part (profits cumulés en 2009 de 49,9 milliards d’euros, part groupe et minoritaires compris),
  • les éléments publiés dans le résultat global (directement comptabilisés en capitaux propres),
  • le total du résultat net global publié.

Résultat : l’OCI est très significatif et favorable aux entreprises du CAC en 2009. En effet, les gains et pertes comptabilisés directement en capitaux propres cumulent 19 milliards d’euros et augmentent le résultat net « classique » de +37%.

L’effet est plus important dans les secteurs bancaires et assurances que dans l’industrie et les services.

Et pourtant les sociétés du CAC 40 ne communiquent que très rarement sur ces éléments de leur résultat global !

Sans doute les autres éléments du résultat global présentent-ils des faiblesses intrinsèques, soit parce qu’ils sont trop techniques ou volatils, soit parce qu’ils résultent de facteurs exogènes à l’entreprise (évolution des taux, des devises) et ne reflètent pas vraiment la performance.

Finalement, la norme IAS 1 permet-elle une meilleure communication financière vis-à-vis des investisseurs ? Ces derniers seront les juges…

Les éléments d’OCI dans le Résultat global 2009, cumulés pour le CAC40, se décomposent de la manière suivante :

Voir l’étude complète : « Combien pèsent les éléments du résultat global en résultat et dans les capitaux propres du CAC40 ? »

 

> Pour en savoir plus consultez nos experts

LEAVE A COMMENT

Merci de valider en complétant cette opération de calcul mental * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.