Humour : les premiers DAF n’étaient pas des tireurs d’Elite… mais sûrement d’excellents chasseurs d’Ebits !

Les nouvelles se succèdent rapidement dans le monde des sciences de l’Humanité et des origines de la Comptabilité. Depuis mon précédent billet sur les gravures néolithiques de la Vallée des Merveilles, on peut affirmer que les ancêtres des DAF n’étaient peut-être pas des tireurs d’Elite, mais certainement d’excellents chasseurs d’Ebit !

En effet, les paléontologues qui continuent de décrypter les inscriptions rupestres viennent de découvrir que les chefs de clans s’entouraient très souvent d’esclaves comptables néolithiques, capables de rapporter à la tribu un très grand nombre d’un petit animal dénommé « Ebit (1) ».

Les ossements accumulés près des comptables appartenaient à cette espèce (voir mon billet du 31/10 : Les premiers comptables n’étaient pas des tireurs d’élite ).

On imagine la conversation ci-dessous :

Gravure rupestre (Vallée des Merveilles)

 

 

Le chef : esclave, apporte vite beaucoup d’Ebits et chasse moi ces Debts hors du clan !
L’esclave comptable néolithique : OK pour les Ebits, mais c’est quoi des « Debts » ?
Le chef : tu es comptable et tu ne connais pas les Debts ?!  Bon, on s’occupe d’abord des Ebits, et pour les Debts, on verra plus tard …

 

(1).Aux temps préhistoriques, l’Ebit était un petit rongeur, très facile à chasser, prenant toujours du poids sans jamais maigrir. Cette espèce a totalement disparu de nos jours, au grand désespoir des chefs de clan modernes.

Les Debts quant à eux étaient des mammifères peu affectueux, mais curieusement très collants. Ils ont bien survécu jusqu’à nos jours.

 

Dessin de black11
Histoire mondiale de la comptabilité. Chapitre I. Des origines à la partie simple

testsetset

Laisser un commentaire

Merci de valider en complétant cette opération de calcul mental * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.