Humour : les premiers comptables n’étaient pas des tireurs d’élite

Les paléontologues sont désormais catégoriques : les comptables modernes et les directeurs financiers n’ont pas pour ancêtres des tireurs d’élite.

Une gravure rupestre de la vallée des Merveilles (ci-dessous) montre des chasseurs en pleine action. Par une nouvelle technique de « picturisation », les scientifiques ont permis de dévoiler en bas à droite de la roche gravée, deux personnages de petite taille, homme et femme, à l’écart et visiblement désemparés, portant deux cercles sur le visage, et qu’on avait toujours pris pour des enfants.

 

Gravure rupestre (2011- Vallée des Merveilles)

Les scientifiques émettent une nouvelle hypothèse. Les test ADN menés sur des ossements retrouvés près de la scène du combat révèlent que les deux petits personnages ne seraient pas des enfants mais bien des adultes. Il s’agirait de deux esclaves comptables n’appartenant pas à la famille des chasseurs d’élite, mais à une race d’hominidés érudits, même si génétiquement malingres.

Coup de tonnerre dans le monde des chercheurs des origines de la comptabilité ! On apprend trois choses :

–       Que les ancêtres des directeurs financiers et des comptables modernes n’étaient pas des guerriers intrépides (on s’en doutait un peu),

–       Qu’ils étaient déjà myopes comme des taupes et ne distinguaient pas à 10 mètres un mammouth d’un lapin à poil laineux,

–       Mais qu’étant très érudits, ils avaient déjà inventé les lunettes à verre épais (les deux cercles sur le visage).

Par ailleurs, le tas d’os amoncelé à gauche des deux petits personnages annonce le début de la numération. Mais ceci fera l’objet d’un prochain billet…

Laisser un commentaire

Merci de valider en complétant cette opération de calcul mental * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.