Humour : Grèce Antique, Sisyphe, et la malédiction du déficit

Le billet du jour est une histoire réelle, mais oubliée.

Le 17 février de l’an – 2012, au mont Olympe, se tenait le Conseil d’Administration des Dieux. Et Zeus n’était pas content ! En bas, près de l’Acropole, les représentants du peuple Grec ne pensaient qu’à faire la teufe. Zeus convoqua le premier d’entre eux et lui tint ce discours :

Représentant, tu as encore failli ! Par ta faute, toi et tout ton peuple serez punis. Mais parce que je suis de bonne humeur, je te laisse tirer au sort votre condamnation :

–  Soit tu montes en haut de cette colline avec ton peuple, en portant ce gros rocher (depuis le Tartare, Enfer ndlr),
– Soit tu creuses le fond de ce trou (qu’on appelle « Déficit »)  jusqu’à atteindre le Tartare.

Bon, vous connaissez la suite. Le représentant grec tira la bonne pioche : son peuple fut condamné à creuser éternellement le Déficit, mais au moins aucun aigle ne lui mangeait le foie pendant la journée. Sauf peut-être depuis une période très récente.

C’est le pauvre Sisyphe qui récupéra le Rocher, alors qu’il passait en jugement au Tribunal des Dieux également ce jour là…

Depuis cette lointaine époque, les sommets de l’Union Européenne ont remplacé les Dieux, mais le Mythe du Déficit continue. On se demande même si Zeus ne devrait pas intervenir à nouveau pour solutionner le problème, une bonne fois pour toutes.

Sommet Européen, devant le trou béant du Déficit grec

  

 

Chef d’Etat Ohé, les grecs, arrêtez de creuser, on vient de signer un accord avec Zeus !!!

Allez savoir… ça pourrait marcher.

© dessin de black12

Histoire Mondiale de la Comptabilité
Des origines à la partie simple

testsetset

  • 18 février 2012

    Belle analogie que le mythe de Sisyphe . merci pour ce billet plein de finesse, en attendant les Danaïdes ?

Laisser un commentaire

Merci de valider en complétant cette opération de calcul mental * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.