Humour : à la recherche du modèle comptable grec

Des modèles comptables en « partie simple » ou en « partie double », on connaît tout ou presque tout.  On y reviendra largement dans ce blog. Mais les historiens des sciences comptables s’interrogent toujours sur le modèle grec, un des plus anciens au monde.

En effet, les dernières découvertes au sein de l’Union Européenne montrent que les esclaves antiques avait conçu un modèle comptable Grec qualifié de « partie introuvable », dont la logique générale n’était ni la partie simple, ni la partie double, mais tout simplement un modèle « partiel » :

  • On affiche les dépenses et les dettes,
  • On masque les recettes  et le cash.

Par exemple, la caisse et l’argent liquide s’enregistraient dans un compte qualifié « Drachmes et équivalent de trésorerie introuvable ».

Est-ce que la partie introuvable était destinée à masquer quelque chose ? Ou était-ce un pur archaïsme ? On note que l’Administration fiscale dans la Grèce Antique avait décidé d’imposer les riches exploitations agricoles, non en fonction des recettes , mais sur la base d’une estimation de la valeur du capital (en grec « le timèna ») : matériel, nombre d’esclaves etc.

Mon avis sur cette question ? Les esclaves comptables grecs étaient des malins, comme les DAF et les comptables d’aujourd’hui. Ils avaient bien théorisé le modèle en partie introuvable, et ce n’est que très récemment qu’on l’a redécouvert.

Statue antique d’esclave érudit comptable grec (III ième siècle  av JC)

Esclave comptable à son Maître, riche exploitant agricole :Patron, si tu gagnes de l’Argent à cultiver du blé, tu gagnes de l’Or à ne pas le comptabiliser * !

* Un autre proverbe grec dit : « si tu gagnes de l’argent à parler, tu gagnes de l’or à te taire » …

© dessin de black12 – Histoire Mondiale de la Comptabilité
Des origines à la partie simple

> Pour en savoir plus consultez nos experts

LEAVE A COMMENT

Merci de valider en complétant cette opération de calcul mental * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.