Dans mon précédent billet, IFRS 3 et acquisition de titres par étapes : encore un effet très avantageux du concept de « groupe en tant qu’entité économique » j’ai rappelé que lorsque les titres d’une participation sont acquis par étapes, l’approche de « l’entité économique » conduit à analyser

LIRE LA SUITE

La réévaluation en juste valeur des titres détenus préalablement à la prise de contrôle passe en résultat selon IFRS 3 Regroupement d’entreprise (révisée en 2008 pour se caler sur le concept de « groupe en tant qu’entité économique »). Alors qu’en normes françaises, cette réévaluation éventuelle est interdite

LIRE LA SUITE

Toujours dans la continuité de nos réflexions sur le groupe en tant "qu'entité économique"  (nos billets précédents), une conséquence pour le moins "contre-intuitive" : les acquisitions de titres de filiales déjà consolidées sont des opérations de financement, et non pas d'investissement. L’AMF, dans sa recommandation récente

LIRE LA SUITE