Lors d’une variation de périmètre, et afin de calculer les écarts d'acquisition, la norme IFRS 3  « Regroupement d’entreprise » prévoit que l’acquéreur doit évaluer les actifs identifiables acquis et les passifs repris à leur juste valeur à la date d’acquisition (§18). Ceci n’est pas une surprise. Tous

LIRE LA SUITE

Le fait de reparler des échéanciers d’impôts différés (voir le post de la semaine dernière : Chasse aux déficits, le plafonnement des impôts différés actifs liés aux déficits reportables est peut être de retour) m’a fait revenir à l’esprit qu’il était prévu dans ED/2009/02 de ventiler

LIRE LA SUITE