Résumé de nos précédents billets : les DAF et les comptables néolithiques enseignèrent aux chefs de clan dont ils étaient les esclaves, à élever et engraisser les EBITs, petits animaux sympathiques et généreux. La richesse des tribus se mesura rapidement en multiple d’EBITs. La news : de nombreux

LIRE LA SUITE

Oui, cela fait notamment partie des besoins de transparence en notes annexes soulignés par l’AMF dans sa recommandation pour les comptes de 2011. Mais ce n’est pas mécanique. Rappelons brièvement les principaux termes de la 2ième Loi de finances rectificative pour 2011 (publiée au JO le

LIRE LA SUITE

Je vous avais prévenu, quelques thèmes un peu arides vous attendaient pour le retour des fêtes de fin d'année. Et bien sûr, voir mon précédent billet : Meilleurs voeux pour 2012 ! L’AMF, dans sa recommandation de 11/2011 en vue de la publication des comptes 2011 (1)

LIRE LA SUITE