Toujours dans la continuité de nos réflexions sur le groupe en tant "qu'entité économique"  (nos billets précédents), une conséquence pour le moins "contre-intuitive" : les acquisitions de titres de filiales déjà consolidées sont des opérations de financement, et non pas d'investissement. L’AMF, dans sa recommandation récente

LIRE LA SUITE

Résumé de notre précédent billet  Au Néolithique, les DAF et les esclaves comptables avaient inventé la numération, pour compter les EBITs qu’ils élevaient en grand nombre au profit des chefs de clans. Durant les siècles qui suivirent, les comptables devinrent indispensables et développèrent une intelligence et un langage si

LIRE LA SUITE

Suite de notre précédent billet : IAS 27 La magie du concept d'entité économique, lors d’une perte de contrôle de filiale avec conservation d’une partie des titres Démonstration par l'exemple de la magie des principes comptable : des opérations sensiblement similaires dans 2 entreprises du CAC 40,

LIRE LA SUITE