Investisseurs, régulateurs et membres de la société civile ont désormais un degré d’exigence quasiment aussi élevé pour les informations « extra financières » obligatoirement publiées par les entreprises, que pour les données financières. Notamment, les entreprises faisant appel public à l’épargne ont une obligation d’information

LIRE LA SUITE